L’adoption d’un chien d’assistance : un compagnon au service du quotidien

Les chiens d’assistance sont des animaux spécialement formés pour accompagner et aider les personnes en situation de handicap ou souffrant de troubles psychologiques. Adopter un chien d’assistance peut améliorer considérablement la qualité de vie de ces individus, en leur fournissant soutien et assistance dans leur quotidien. Cet article explore les différentes étapes et points importants à prendre en compte lors de l’adoption d’un tel compagnon.

Comprendre les différents types de chiens d’assistance

Il existe plusieurs types de chiens d’assistance, chacun ayant une fonction spécifique selon les besoins du futur maître. Les principaux types de chiens d’assistance comprennent :

  1. Les chiens guides d’aveugles : Ces chiens sont formés pour guider les personnes déficientes visuelles en les aidant à se déplacer en toute sécurité dans leur environnement.
  2. Les chiens d’assistance aux personnes en fauteuil roulant : Ils aident les personnes à mobilité réduite en tirant leur fauteuil ou en leur apportant des objets dont ils ont besoin.
  3. Les chiens d’assistance aux personnes malentendantes : Ces animaux sont entraînés pour alerter leur maître lorsque certains sons (téléphone, sonnette, alarme incendie…) retentissent.
  4. Les chiens signal autisme : Ils accompagnent les personnes atteintes d’autisme et ont pour mission de les rassurer, de les apaiser et de favoriser leur ouverture au monde extérieur.
  5. Les chiens d’accompagnement social : Ces chiens peuvent soutenir les individus avec des troubles psychologiques tels que le stress post-traumatique en offrant une présence rassurante.

Choisir l’association adaptée à ses besoins

Pour adopter un chien d’assistance, il est essentiel de s’adresser à une association spécialisée dans la formation de ces animaux. En France, plusieurs structures proposent des chiens d’assistance formés par des éducateurs canins certifiés :

  • La Fédération française des associations de chiens guides d’aveugles (FFAC)
  • L’Association nationale Handi’Chiens
  • Les Chiens du silence, qui forment des chiens pour les personnes malentendantes
  • L’Association Chien Togo, qui forme des chiens signal autisme
  • Des associations locales dédiées à la formation de chiens d’assistance spécifiques
A lire aussi  Vivre la vanlife avec votre chien : comment s'organiser pour le grand départ ?

Il est important de bien choisir l’association selon ses besoins spécifiques et de prendre le temps de se renseigner sur la qualité de la formation proposée, ainsi que sur le fonctionnement interne de l’organisme.

Remplir les conditions requises pour l’adoption d’un chien d’assistance

Adopter un chien d’assistance est un engagement à long terme, tant pour le maître que pour l’animal. Les chiens d’assistance sont généralement remis aux personnes dans le besoin après avoir suivi une formation spécifique de plusieurs mois.

Les critères d’éligibilité

Pour être éligible à l’adoption d’un chien d’assistance, il convient de remplir certains critères :

  • Avoir un handicap ou une situation qui nécessite l’intervention d’un chien d’assistance
  • Avoir la capacité financière de subvenir aux besoins du chien (alimentation, soins vétérinaires…)
  • Disposer d’un logement adapté à la vie avec un chien
  • Être prêt à suivre les conseils et recommandations des éducateurs canins concernant l’éducation et la prise en charge de l’animal
  • S’engager sur la durée : les chiens d’assistance travaillent généralement entre 8 et 10 ans avant de prendre leur retraite

La procédure d’adoption

Après avoir vérifié que vous remplissez les conditions requises, voici les étapes pour adopter un chien d’assistance :

  1. Contacter l’association choisie et déposer un dossier de demande d’adoption
  2. Assister à une réunion d’information pour connaître le fonctionnement de l’association et le rôle du chien d’assistance
  3. Réaliser un entretien individuel avec un éducateur canin pour déterminer le type de chien le plus adapté à vos besoins et les modalités de votre collaboration
  4. Attendre la proposition d’un chien par l’association (délai variable selon les structures)
  5. Rencontrer le chien proposé et effectuer une période d’essai pour vous assurer de la compatibilité entre le chien et vous-même
  6. Signer un contrat d’adoption avec l’association, qui définit les droits et devoirs des deux parties

En choisissant d’adopter un chien d’assistance, vous bénéficierez d’un compagnon attentif et bienveillant, dont la présence et le soutien dans votre quotidien amélioreront sensiblement votre qualité de vie.

Sofia
Sofia

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *